• Johanne Bernier

Problèmes relier au dégriffage

Problèmes de comportement du au dégriffage


Plusieurs chats dégriffés demeurent avec un comportement stable, c’est vrai, mais ce n’est pas une garantie. Voici les problèmes les plus couramment rapportés :

● Le chat développe une aversion pour sa litière. Il lui associe la douleur ressentie en grattant le sable pour faire ses besoins, alors il l’évite. Il choisit plutôt les surfaces planes, comme votre tapis préféré, que vous tentiez justement de protéger en dégriffant le chat!

● Démuni des ses défenses principales, le chat demeure constamment anxieux et en état d’alerte. Il n’hésite pas à mordre à la moindre intimidation et souvent sans avertissement, ce qui n’est pas tout à fait sécuritaire pour les enfants.

● Ne revenant pas de son traumatisme postopératoire, le chat se replie sur lui-même et devient hostile et méfiant envers son entourage. Sa personnalité change, il est maintenant triste et difficilement approchable… loin du chaton heureux et enjoué qu’il était auparavant.

Il se pourrait maintenant que vous pensiez : « Oui, mais mon ami Untel a fait dégriffer son chat, et il n’a eu aucun de ces problèmes. » Il est vrai que ces pépins n’arrivent pas avec tous les chats, mais il est possible que quand ils arrivent, ils passent tout simplement rapidement à l’histoire. Ce n’est pas tous les propriétaires de chats dégriffés qui sont prêts à mettre l’énergie, la patience et le temps pour réparer les problèmes de comportement survenus. D’ailleurs, ils ne s’y attendent presque jamais, car peu de vétérinaires en parlent avant la chirurgie. Au Québec et aux États-Unis, l’onyxectomie représente une bonne partie des revenus pour les cliniques vétérinaires, alors peu d’entre eux discutent avec le client des risques impliqués. L’argument préféré des vétérinaires pour justifier l’onyxectomie est qu’elle augmente les chances d’adoption pour les chats. Mais souvent, le destin des chats qui répondent mal à cette chirurgie se termine anonymement, soit par un retour à la fourrière, ou bien par l’euthanasie. C’est une idée bien triste, quand on a de la tendresse pour ces animaux fragiles.

Le refuge offre l’alternative au dégriffage, la pose de protège-griffes ! La pose prend environ 10 min et est tout a fait sécuritaire. 

Combien de temps le produit reste-t-il en place?

Chez tous les animaux, la tenue du produit dépend de l’âge et de l’activité physique de chacun. Il n’y a donc jamais la même tenue d’un animal à l’autre puisque chacun est unique. La premier pose dure habituellement moins longtemps que les suivantes puisque le chat n’est pas habituer et  Malgré tout, il y a une moyenne pour chaque espèce et pour chaque tranche de vie. Certains animaux perdront tous leurs protège-griffes entre les visites, d’autres quelques-uns et même, certains d’entre eux n’en perdront aucun. Dans un cas comme celui-ci, les vieux protège-griffes seront retirés avant l’installation des nouveaux.

Dans tous les cas, il est de la responsabilité du propriétaire de faire renouveler les protège-griffes au maximum toutes les 8 semaines. Ceux restant doivent être retirés afin de tailler les griffes et en installer des nouveaux (si désiré).

Voici une moyenne de la durée du produit chez nos compagnons à quatre pattes;

Chaton de 2 à 5 mois ——————————————— +/- 4 à 8 semaines.

Chaton de 6 à 12 mois ———————————————— +/- 5 semaines. Chat de plus d’un an ———————————————- +/- 5 à 10 semaines.

* Notez que le produit ne s’applique que sur les chats d’intérieur.


Un toit pour chats

Vous pouvez offrir un refuge sûr aux animaux n’ayant nulle part où aller. Votre don aujourd'hui permettra de sauver, de réunir et de reloger un animal vulnérable.

 

Merci de leur avoir donné

une secondes chances

Email: untoitpourchats@gmail.com

Phone: 450-937-4252

Tout droits réservés © Refuge un toit pour chats 2019   |  Condition d'utilisation  |   Politique de confidentialité